LE TRIPORTEUR

UNE INITIATIVE INSCRITE DANS LA STRATÉGIE RÉGIONALE DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION.

En 2019, la Région Centre-Val de loire a lancé un ambitieux Plan d’investissement dans les Compétences en faveur des jeunes et des demandeurs d’emploi. Ce PACTE, co-signé avec l’Etat, a pour objectif de mettre en adéquation les formations avec les besoins des entreprises ; et à terme de créer de nouveaux emplois. Dans le même temps, elle a continuer à déployer sa stratégie régionale du tourisme et des loisirs (2016-2021) dont l’un des piliers concerne les recrutements et la montée en compétences des salariés du secteur. C’est dans cette dynamique que s’inscrit le projet de “triporteur du tourisme, de l’Hôtellerie et de la restauration” piloté par l’UMIH Centre-val de Loire en collaboration avec le Campus des métiers et des qualifications “tourisme et art de vivre ensemble” créé en 2017.

LE PROJET.

L’UMIH Centre-Val de Loire et le Campus des métiers et des qualifications se sont adressés à l’entreprise normande Néodigital. cette agence expérientielle multimédia propose de désigner des contenus multimédia du type réalité virtuelle, sérious game, sites, applications, vidéos à 360 degrés, produits imprimés… Néodigital possède une expérience de logue date en matière de dispositifs mobiles pédagogiques (bus, container). L’agence a notamment créé des contenus destinés à la promotion des secteurs cosmétique et pharmaceutique en Région Centre-Val de Loire, en collaboration avec le Campus des métiers et des qualifications dédié à cette filière.
La proposition de Néodigital répond au diagnostic évoqué ci-dessus et s’articule autour de deux outils: une application mobile associée à un livret augmenté et un triporteur pédagogique.

Le triporteur pédagogique.

Le Centre-Val de Loire est la première région cyclotouristique en France grâce au parcours de la “Loire à vélo”. Aussi, le choix d’un triporteur comme dispositif mobile de promotion des métiers est apparu comme une évidence, comme un marqueur identitaire fort de la filière tourisme sur le territoire. Au-delà, le triporteur rapelle la filière restauration à l’ère des “food bike” et autres “food trucks”. Maniable et peu encombrant, il pourra aisément circuler dans les forums, dans les jobs dating, en ville ou même dans les cours de récréation. Enfin, le concept même de triporteur est particulièrement innovant : il n’existe actuellement aucun dispositif d’orientation et de promotion des métiers similaire. Le concept devrait séduire un large public par son originalité.
Il sera fourni au médiateur du triporteur un tablier et une toque aux couleurs d'”À Table pour l’emploi”, de manière à rendre immédiatement identifiable la filière. Par ailleurs, le projet prévoit la création d’une mascotte – véritable instrument marketing – destinée à donner une image dynamique de la filière.